Appel à communications / Call for papers

Deux séances du RAA19 à l’AAUC / Two RAA19 sessions at UAAC

October 24-27 octobre, 2019
Hilton Hotel, Québec, QC 

Échéance / Deadline : May 31 Mai, 2019

Le Bouquet, Lith. de Delaporte S.eur de Langlumé Lith. par Vatier, d’après Grandville.

Congrès AAUC Séance Ouverte / UAAC Conference Open Session RAA19

L’objectif du Réseau Art et Architecture du 19e siècle (www.raa19.com) consiste à promouvoir le renouveau des recherches globales et interdisciplinaires sur le 19e siècle en histoire de l’art et de l’architecture. Cette session ouverte invite des propositions théoriques ou des études de cas qui couvrent des corpus issus du long 19e siècle, de 1789 à 1914. Une attention particulière sera donnée aux propositions qui font ressortir de nouvelles problématiques ou des méthodologies novatrices.

The aim of the RAA19 (Research on Art and Architecture of the 19th century; www.raa19.com) is to encourage innovative studies of nineteenth-century art and architecture. This open session welcomes papers that examine theoretical issues or case studies that focus on any aspect of the art and architecture of the long nineteenth century, from 1789 to 1914. Special consideration will be given to papers that propose innovative issues or methodologies.

Appel à communication/Call for papers
Séance ouverte/open session RAA19

43. CFP : Environnements artificiels au 19e siècle / Artificial Environments in the 19th-Century

Le 19e siècle est marqué par l’instrumentalisation grandissante de la nature. Face à un monde devenu abstrait, l’art du paysage naturalise l’emprise sur le territoire en produisant des images fantasmatiques, sauvages ou primitivistes, alors que l’architecture émule les mécanismes de la nature par des moyens artificiels (jardins d’hiver, atmosphères contrôlées, éclairage artificiel, illusions spatiales). Si certaines tentatives relèvent d’intentions spirituelles ou purement poétiques, d’autres s’inscrivent dans une démarche rationaliste ou instrumentale. Dans tous les cas, l’expérience esthétique et l’imagination sont appelées à jouer un rôle de première importance.

Cette séance invite les propositions d’études de cas variées et d’approches théoriques qui nous permettent de réfléchir à l’esthétisation de la nature durant le long 19e siècle. Qu’il s’agisse d’espaces ou d’images, comment les arts participent-ils à la création de « paradis terrestres » ou d’autres environnements artificiels ?

The 19th century is marked by a growing instrumentalization of nature. Faced with a world that has become increasingly abstract, landscape art naturalises human influence by producing wild or primitivist images of nature. while   architecture emulates natural mechanisms by artificial means (winter gardens, controlled atmospheres, artificial lighting, spatial illusions). Although some of these approaches are based on spiritual or purely poetic intentions, others partake of a rationalist or instrumental approach. In all cases, aesthetic experience and imagination play a primary role.

This session invites proposals for various case studies and theoretical approaches that analyse the aestheticization of nature during the long 19th century. Whether spaces or images, how do the arts participate in the creation of « earthly paradises » or other artificial environments?

Appel à communication/Call for papers
Environnements artificiels / Artificial Environnements

Formulaire UAAC/AAUC